CMBS
CMBS

Historique

 

En 1914, Paul JEHANNO (père) ouvre un atelier   de menuiserie dans le bourg du Guerno.

Ce commerce va se développer et se moderniser durant l'entre 2 guerres pour finalement devenir en 1951 l’Entreprise JEHANNO fils. 

C’est alors le fils,  Joseph JEHANNO, qui reprend l’entreprise familiale.

En 1963,  son frère Paul lui succède, et prend la direction de la société, qui compte alors deux salariés et réalise des travaux de  menuiserie et charpente.

Trois anLe_guernos plus tard, en 1966, Paul prend la décision d’agrandir son entreprise en s'installant sur un terrain de 2150 m2 à l’entrée du bourg du Guerno où il fera construire un bâtiment de 600 m2 . A cette époque, l’entreprise compte déjà 6 salariés.

Pendant une période de 20 ans, l’entreprise prospère, se développe et  profite  de l'essor de la construction des 30 glorieuses.

Avec ses 20 salariés, l'entreprise entre désormais dans la catégorie des PME ; et passe en 1980, du statut d'entreprise individuelle à celui de S.A.R.L.  Elle se lance dans les opérations plus vastes avec les promoteurs et les marchés publics.

Mais en 1985, les difficultés économiques viennent frapper durement le marché du bois et la S.A.R.L. JEHANNO est dans l’obligation de déposer le bilan.

Ceci n’empêche pas Paul JEHANNO de rebondir :  au cours de l’année 86, il reprend l’entreprise en son nom individuel et relance l’activité avec une équipe « allégée ».

 

En 1987, la société adopte l'identité qu'on lui connait aujourd'hui  : CMBS, Charpente Menuiserie Bretagne Sud.

Cette date marque aussi la mutation de la société en S.A. au capital de 50 000 Frs, et l’activité continue à croître....

Puis vient le temps de la transmission : Pascal JEHANNO succède à son père en janvier 1994.
L'entreprise poursuit sa croissance pour atteindre - en 2002 - les 5 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 60% sont issus des marchés publics.

Img_2013En janvier 2001, la S.A. CMBS déménage dans ses nouveaux locaux dans la Zone Artisanale du Guerno. Ces nouveaux bâtiments ont étés conçus pour acceuillier de nouvelles machines (commande numérique, moulurière, déligneuse, etc…) dans la perspective d’accroître le secteur production notamment au niveau des escaliers. 

Et le développement de l’entreprise se poursuit :

En 2010, CMBS ouvre un bureau à Saint-Herblain, en périphérie de Nantes (44).

En 2011, l’entreprise se doté d’une nouvelle partie bureaux et d’un atelier spécialisé dans le secteur de l’ossature bois. Elle atteint alors les 12 millions d’euros de chiffre d’affaires.

En 2014, la société rejoint le groupe ACIEO et s’associe désormais aux diverses entités du groupe pour allier - dans ses réalisations-  bois et métal.

Au début de l’année 2016, CMBS ouvre un bureau à Rennes. Elle rayonne désormais sur une large partie du territoire breton et produit un chiffre d’affaires de plus de 13 millions d’euros.